Démarcheurs et vente de biens à domicile : prenez vos précautions !

Pas toujours facile de repousser les offres d’un vendeur qui vient sonner à votre porte, promettant des produits exceptionnels pour un prix défiant toute concurrence. Si la loi protège le consommateur, il existe pourtant de nombreux exemples d’escroquerie de vendeurs peu scrupuleux qui profitent de l’ignorance des consommateurs pour les tromper.

 

Dans le secteur de l’énergie, par exemple, un code de conduite fixe des règles de comportement lors de la prise de contact avec les consommateurs. Il exige notamment une réserve toute particulière à l’égard des personnes âgées, des moins-valides et des moins favorisés. Disposition qui n’est pas toujours respectée.

 

Dans un premier article, nous avons rappelé les dispositions légales basiques qui protègent le consommateur : l’existence d’un contrat précis, le délai de réflexion, l’autorisation délivrée par un guichet d’entreprise ainsi que les modalités à respecter par les vendeurs qui font du porte à porte. Le présent document vise les précautions à prendre face à un représentant qui propose l’achat d’un bien, un troisième article sera consacré à la vente de services à domicile.

 

Pharma et Indep IBS

 © Secunews.be



Lorsqu’un vendeur sonne à la porte 

• Si vous êtes seul(e) et qu’il s’agit d’un inconnu, évitez d’ouvrir la porte.

• Si vous avez l’intention de recevoir le vendeur, exigez AVANT de lui ouvrir, qu’il vous communique son nom, notez-le puis demandez de voir sa carte de commerce ambulant : celle-ci est obligatoire.

• S’il refuse ou si vous avez le moindre doute, refusez-lui l’accès au domicile.

 

Si vous décidez de le recevoir  

• Méfiez-vous des occasions uniques, des chances à saisir absolument et/ou rapidement : elles cachent très souvent une arnaque.

• Ne payez jamais rien immédiatement, pas même un acompte

• Exigez une facture et lisez attentivement les documents reçus (surtout les petits caractères)

• Ne signez jamais un bon confirmant que vous avez invité le vendeur chez vous car vous renonceriez, sans le savoir, au délai de réflexion légal.

• N’hésitez pas à poser toutes les questions utiles.

 

Lorsque le vendeur est parti 

• Vérifiez la qualité du produit via des connaissances, Internet, Test Achat, etc.

• Si vous hésitez, consultez une association de consommateurs

• Attention : si vous décidez de renoncer au contrat, le délai est de 7 jours à partir du lendemain de la signature du contrat.

 

En cas d’arnaque

• Portez plainte au commissariat de police locale

• Déposez une plainte en ligne au SPF économie

• Consultez une association de défense des consommateurs, leurs conseils sont souvent judicieux.

 

En collaboration avec les services du SPF Economie.

Michèle Orban, Chargée de veille

Source: secunews.be

 

A propos

IBS existe depuis plus de 30 ans. La société fut fondée dans le souci d'apporter à ses clients une sécurité optimale.

Avec de nombreux collaborateurs et installations à travers tout le territoire national, IBS est un des principaux acteurs sur le marché belge en matière de sécurité.

N° d’entreprise : BE 0426.405.367
N° du ministère de l’intérieur : 20046630
N° agréation incert : A-0024b

Contact

Avenue Mercator 1

1300 Wavre

Téléphone: 0800 20 199

Fax: 010 24 19 60

Email: info@ibs-security.be