Hôtel ou lieu d'hébergement : les bonnes questions à se poser sur le plan sécurité.

 

Le séjour dans un lieu inconnu, par exemple dans un hôtel, un gîte ou un appartement de vacances, n’est pas toujours sans risque : l’incendie ou la panique peut vous coûter la vie. Loin de jouer au rabat-joie, des observations qui ne prennent que quelques minutes pourraient s’avérer plus qu’utiles. Un accident est vite arrivé, alors autant mettre toutes les chances de votre côté.Le séjour dans un lieu inconnu, par exemple dans un hôtel, un gîte ou un appartement de vacances, n’est pas toujours sans risque : l’incendie ou la panique peut vous coûter la vie. Loin de jouer au rabat-joie, des observations qui ne prennent que quelques minutes pourraient s’avérer plus qu’utiles. Un accident est vite arrivé, alors autant mettre toutes les chances de votre côté.

La période des vacances est propice aux voyages et aux séjours plus ou moins prolongés dans les lieux de villégiature. La préparation du voyage a fait l’objet de négociations et demandes de renseignements. Le choix d’un hôtel ou d’un lieu d’hébergement est souvent dicté par des considérations qui sont loin des préoccupations sécuritaires : y a-t-il une piscine pour les enfants ? Est-il bien situé ? Le soleil est présent le matin ou l’après-midi ? Etc.

  

hotel securite ibs

© IMPACT 360

 

Mais on oublie en général les questions indispensables à sa sécurité :

 

Les chambres possèdent-elles une issue de secours ?

Une fenêtre donnant sur une rue large est un bon accès pour des services de secours qui devraient rapidement venir vous chercher. Dans le couloir, en plus du chemin de sortie ordinaire, une alternative sécurisée (sortie de secours) devrait exister à chaque étage. Méfiez-vous des hôtels «labyrinthes». Faites une reconnaissance des lieux et, notamment, des issues de secours avec votre petite famille.

 

Où se trouvent les moyens d’extinction ?

Un mode d’emploi est-il visible ? Les consignes affichées sont-elles lisibles, claires, rédigées dans votre langue ?Un mode d’emploi est-il visible ? Les consignes affichées sont-elles lisibles, claires, rédigées dans votre langue ?Lors d’un sinistre, les pertes de temps doivent être évitées et consacrer quelques minutes de votre séjour pour vous imprégner des modes d’emploi des systèmes de sécurité est un bon investissement.

 

L’établissement est-il équipé d’une centrale de détection ? 

La centrale de détection vous permet d’être réveillé dès le début du risque d’incendie. La présence d’un panneau de centrale d’alarme et de détecteurs est déjà un bon signe. Dans votre chambre, le détecteur devrait clignoter une fois par minute ou avoir un voyant qui indique qu’il est sous tension.

 

La direction répond-elle efficacement à vos questions sur la sécurité ?

Les réponses vagues, imprécises ou le refus doivent attirer votre attention car elles donnent une idée de l’importance que la direction de l’établissement apporte à l’aspect «sécurité».Les réponses vagues, imprécises ou le refus doivent attirer votre attention car elles donnent une idée de l’importance que la direction de l’établissement apporte à l’aspect «sécurité».


Les tours opérateurs choisissent avec soin les établissements qu’ils vous recommandent. Si vous deviez remarquer des manquements à la sécurité, vous devez le leur signaler. Par contre, si vous choisissez vous-même votre lieu d’hébergement, soyez doublement vigilants. 

Pour des informations plus détaillées, consultez le site ANPI.


Jean-Paul CharlierCommandant des services d’incendie er

Source: secunews.be

 

 

Les barbecues : soyez prudents !

Chaque année, des dizaines de personnes sont brûlées dans des barbecues party à cause d'une mauvaise utilisation des moyens ou par simple inconscience. L'allumage est une opération délicate et difficile. L'aide d'un combustible rapide est parfois la bienvenue mais oh combien dangereuse. Quelques conseils indispensables pour réussir vos festivités en plein air.

 

  

IBS

© IMPACT 360

 

 

Pas de barbecue sans de sérieuses précautions

• Un barbecue n'est pas un jouet, la manipulation par des enfants est donc à proscrire. Cet appareil produisant des flammes et une forte chaleur, il n'est jamais laissé sans surveillance et est manipulé par une personne «responsable et consciente» : choisissez un Bob aussi pour s'occuper du barbecue.

 

• Installez le barbecue sur un terrain stable et à l'écart, dans une zone libre de tout produit combustible. Evitez l'abri des arbres et des conifères.

 

• Moyens de protection individuelle : des vêtements difficilement inflammables (coton, laine, ...) avec manches longues, des gants en cuir ou en coton épais, des pantalons, des souliers fermés. Ce n'est pas facile en plein été mais c'est indispensable pour éviter les risques.

 

• Moyens d'extinction : prévoir un arrosoir plein, un seau d'eau ou une couverture anti-feu à proximité.

 

• L'allumage se fait par des combustibles solides (charbon de bois) ou par des liquides appropriés. Dans ce cas, il est indispensable de suivre le mode d'emploi à la lettre. N’utilisez jamais du méthanol, de l’essence ou du pétrole !

 

• Evitez de respirer les fumées : elles sont toujours toxiques !

 

• Ne réactivez pas les braises avec des produits volatils. Eteignez toujours le barbecue après usage !

 

Au niveau environnement, n’oubliez pas :

• L'odeur et les fumées incommodent les voisins.

• Toute combustion dégage du CO², et favorise donc l'effet de serre.

• Les gaz dégagés par une combustion de bois ou de paille sont nocifs pour la santé : beaucoup de leurs composés sont cancérigènes. 

 

Jean-Paul Charlier
Commandant des Services d’Incendie er

Source: secunews.be ©

 

 

Les détecteurs de mouvement pour l’extérieur

 

Les systèmes d’alarme placés à l’intérieur d’une habitation sont bien connus, les détecteurs de mouvement installés à l’extérieur sans doute moins. Quels types de détecteurs existent sur le marché ? Sont-ils efficaces lorsqu’ils sont reliés à un système d’alarme ?

 

Detecteur exterieur IBS

© Pascal Pintsch


Pour rappel, un détecteur de mouvement est un interrupteur qui se déclenche automatiquement quand il perçoit un mouvement dans son périmètre d’action. L’utilisation la plus fréquente de ce type d’appareil est le déclenchement d’un éclairage.

Mais il existe aussi des détecteurs de mouvement infrarouges qui sont couplés à un système d’alarme et qui permettent la détection d’une personne qui s’introduit dans un jardin ou une cour. 

Fixé sur un mur à l’extérieur et relié à votre système d’alarme, le dispositif va par conséquent détecter une présence et déclencher certaines actions, par exemple : 

  • Votre système d’alarme va se mettre en marche, provoquer sirène et transmission téléphonique.
  • L’alarme peut rester silencieuse mais envoyer un message vers une centrale ou votre gsm.
  • Un système audio peut s’enclencher grâce à des haut-parleurs qui vont diffuser un message : par exemple Attention, vous venez de pénétrer dans une propriété privée, si vous ne quittez pas immédiatement les lieux, un service de police va intervenir dans les minutes qui suivent.

 

Le détecteur extérieur avec éclairage

Le but premier du placement de ce détecteur est de permettre de rentrer chez soi, la nuit, sans se retrouver dans l’obscurité. Il est en effet plus sécurisant et plus facile d’ouvrir sa porte dans un environnement bien éclairé.

Ce type de détection est intéressant dès lors qu’il y a des maisons autour de la vôtre et mettra ainsi le voleur en lumière, permettant à vos voisins de voir la présence d’un intrus dans votre propriété. L’éclairage pourra surprendre l’éventuel cambrioleur et lui faire prendre la fuite.

N’oubliez pas cependant de placer le spot avec détecteur à une hauteur suffisante : lors de plusieurs visites après-vol, on s’est rendu compte que les spots placés à moins de deux mètres avaient été neutralisés par les auteurs.

Le désavantage de ce type d’éclairage est qu’il va se déclencher à tout moment et pas seulement au passage d’une personne (Chats, chiens, …).

 

Le détecteur de mouvements relié à un système d’alarme

Le premier usage, est la détection précoce de toute effraction. L’auteur sera repéré avant même qu’il n’ait eu le temps de s’attaquer à vos châssis. Le dispositif va déceler les moindres déplacements (mouvement et chaleur) et transmettre l’information qui déclenchera l’alarme.

 

Un détecteur peut protéger une façade entière de votre maison. Il est évidemment déconseillé de le placer sur la façade où se trouve l’entrée de votre habitation puisque des visiteurs sont susceptibles de venir sonner à votre porte.

Il est prévu pour résister aux intempéries et aux changements brusques de températures.

Sur le marché il y a plusieurs sortes de détecteurs mais il est recommandé de choisir un détecteur qui distingue l’être humain des animaux.

 

Il existe deux types de détection 

La détection périmétrique qui va protéger l’ensemble des issues d’une même façade. Ce système est recommandé lorsque l’environnement comporte beaucoup de végétations qui risqueraient de perturber la détection.

 

Dtection primtrique IBS 

 

La détection volumétrique qui va protéger un volume spécifique comme l’entrée d’un garage, une terrasse, le jardin, etc. Ici, le détecteur pourra être fixé sur une façade ou sur un poteau.

Dtection exterieur IBS

Les différentes catégories de détecteurs

  1. Infrarouge actif : émet un faisceau infrarouge qui, s’il est coupé, donne l’alerte
  2. Infrarouge passif : mesure le rayonnement infrarouge émis par les éléments présents
  3. Mouvement radar : émission d’ondes radio qui effectuent un aller-retour permanent entre le détecteur et un endroit précis.

Certains modèles peuvent combiner plusieurs technologies pour la détection de présence (détection infrarouge, ultrasons, détection sonore …). Cette combinaison est en effet souvent nécessaire pour les détecteurs extérieurs de manière à éviter tout déclenchement non justifié.

Il est clair qu’en choisissant des produits de qualité, installés dans les règles de l’art, les risques de déclenchement intempestif seront réduits.

 

Pascal PINTSCH

Commissaire de police

Conseiller en prévention vols de la zone de police de Semois et Lesse

Source: secunews.be ©

 

 

Femme et voyages : conseils au féminin

Que ce soit pour les affaires ou pour le tourisme, les femmes sont de plus en plus amenées à voyager seule. Et ce n’est un secret pour personne : leurs besoins en matière de santé et de sécurité diffèrent de ceux d’un homme.

  

IBS femme etranger

© IMPACT 360

 

 

Recherchez un maximum d’informations avant le départ

Il est indispensable de se renseigner sur les pays visités. Tenez compte de la sécurité, la santé, le contexte politique et économique, les coutumes locales et le rôle de la femme.

Ne vous arrêtez pas aux guides traditionnels : les meilleures sources d’information proviennent des autres voyageuses, notamment sur les blogs et forums ou en communiquant avec d’autres femmes tout au long de votre voyage.

 

Ne prenez qu’un minimum de bagages

Le sac à dos représente le meilleur choix car il vous permet d’avoir au moins une main libre tout le temps. Quant aux documents, enfermez-les dans un sac banane ou cachez-les sous vos vêtements. Prévoyez une copie de vos papiers dans votre sac ou de vous en envoyer une par mail. Vous pourrez ainsi prouver votre identité quoi qu’il arrive.

 

Tenez compte des coutumes locales

N’oubliez pas d’adapter votre tenue au pays que vous visitez. La plupart des guides font part des codes vestimentaires à appliquer. Dans tous les cas, habillez-vous sobrement et évitez tout bijou ou objet trop voyant. Observez les autres femmes du pays : si elles ne s’assoient pas dans un café ou si elles ne portent pas de robes sans manche, imitez-les.

Dans certaines régions du monde, les femmes ne sortent pas le soir. Ne pas respecter cette coutume peut être source de danger.

 

Surveillez votre nourriture

Quelqu’un de mal intentionné peut chercher à ajouter de la drogue dans la nourriture ou la boisson. Soyez prudente et réfléchissez si un inconnu vous propose quelque chose.

Une femme seule peut être considérée comme une proie facile. Soyez-en consciente et, en cas de menace, attirez l’attention en criant et en faisant une scène. Dans certains pays, il est recommandé de porter des verres fumés pour éviter de rencontrer le regard des hommes.

 

Pensez à votre santé

Tenez compte que les contraceptifs oraux et les tampons ne sont pas disponibles dans tous les pays. Si vous êtes prédisposée aux infections urinaires ou vaginales, choisissez des sous-vêtements en coton, des vêtements amples et buvez beaucoup d’eau.

 

Ayez une attitude décidée

Il est essentiel de ne jamais avoir l’air vulnérable, cela diminue le risque de harcèlement ou d’intimidation. Donnez toujours l’impression de savoir exactement ce que vous faites : tête bien droite, démarche énergique, prêtez attention à votre environnement.

 

Préparez vos trajets

Ne montez pas en voiture avec des inconnus et choisissez les compagnies de taxi recommandées par les hôtels locaux. Dans certains pays, il existe des sections réservées aux femmes dans les transports en commun. Evitez d’être la seule passagère d’une cabine.

Gardez sur vous l’adresse ou la carte de l’endroit où vous logez.

 

Gardez le contact

Il est parfois recommandé de rester en contact avec une personne de votre entourage à qui vous communiquez par courrier ou par téléphone l’étape suivante de votre périple.

  

Michèle ORBAN

Consultante et formatrice en veille informationnelle

Source: secunews.be ©

 

 

Protéger contre le vol les accès d’un immeuble à appartements  

Protéger autant que possible un immeuble à appartements contre le vol n’est pas chose facile étant donné le nombre d’accès possibles. Après avoir ciblé les mesures utiles pour sécuriser l’appartement contre le vol, concentrons-nous sur l’immeuble lui-même.

 

 

ibs

© IMPACT 360



Soulignons au préalable que les systèmes de contrôle d’accès devront être adaptés en fonction de l’environnement et des caractéristiques de chaque immeuble. Un bon compromis devra également être trouvé entre les exigences liées à la sécurité incendie (voies d’évacuation, etc.) et celles dictées par la protection contre les intrusions, étant entendu que la sécurité incendie primera au final.

 

L’entrée de l’immeuble

Il ne faut pas se limiter à la protection de l’appartement uniquement. L’accès à l’immeuble doit faire l’objet de certaines dispositions car il s’agit d’un élément essentiel dans la protection du bâtiment contre le vol. Une fois à l’intérieur, le voleur aura la possibilité de circuler librement à tous les étages.

Lorsque vous entrez dans l’immeuble, ne laissez pas une personne inconnue se faufiler en même temps que vous.

Lorsqu’une personne inconnue se présente à l’entrée, déplacez-vous pour lui ouvrir la porte si vous ne pouvez pas communiquer avec elle en l’absence de parlophone.

Si par contre l’entrée est équipée d’un parlophone ou d’un vidéophone, ne déverrouillez la porte d’entrée depuis votre appartement, qu’après avoir demandé l’identité de la personne. Certains vidéophones sont équipés d’un éclairage permettant de mieux distinguer les visages.

Lorsque les vidéophones sont situés dans un sas intérieur, il faut veiller à avoir un éclairage suffisant et automatique en cas de présence.

Si la porte d’entrée ne dispose pas d’une ouverture électrique via vidéophone ou parlophone, préférez une serrure mécanique multipoints dont les pênes dormants se verrouillent automatiquement lors de la fermeture de la porte. Le déverrouillage de la porte se fait alors automatiquement de l’intérieur à l’aide de la poignée. Vous n’utilisez votre clé qu’une seule fois, pour entrer dans le bâtiment. D’autres systèmes d’ouverture électrique à distance pourront également être conseillés par les installateurs agréés.

La présence d’un clavier d’accès ou d’un interphone limite bien évidemment le risque d’intrusion dans un immeuble, mais il est également indispensable de protéger les autres accès communs.

 

Le garage

L’immeuble peut avoir un accès à un parking privé, réservé aux habitants de l’immeuble. La porte devra s’ouvrir grâce à une télécommande, un clavier à code ou un badge et se refermer automatiquement après votre passage.

Choisissez un clavier à code avec écran lcd où les chiffres arrivent toujours à un autre endroit. Ainsi l’empreinte des doigts sur l’écran ne trahira pas le code.

Attendez la fermeture complète de la porte de garage lorsque vous entrez ou sortez.

Fermez votre voiture à clé. Ne laissez pas vos clés à un endroit visible dans votre appartement. Le cambrioleur qui se serait introduit dans votre appartement serait tenté de voler votre véhicule, même si ce n’était pas sa première intention.

 

La protection des communs

On parle ici de l’accès aux caves, au garage, à l’ascenseur et aux escaliers. Pour avoir accès au sous-sol par l’ascenseur, on peut obliger les résidents d’utiliser une clef ou un badge pour accéder à ce niveau. Privilégiez un contrôle d’accès sous forme de clavier à code ou avec badge.

Présence de portes qui donnent accès du couloir aux escaliers et des escaliers au garage. Il est recommandé de placer une porte unidirectionnelle qui permet l’ouverture vers l’escalier ou le garage mais qui nécessite une clef pour accéder dans l’autre sens. Dans ce cas, la porte ne doit pas être située dans un chemin d’évacuation du bâtiment.

Prévoir aussi un éclairage à détection de mouvements dans les parties communes.

Les habitants disposent souvent de caves individuelles. Il ne faudra pas négliger la porte d’accès. Porte pleine, cylindre protégé par une rosace, serrure avec un pêne qui pénètre la gâche au moins 2cm.

Placement d’un cadenas s’il n’est pas possible de changer la serrure. Choisir un cadenas de sécurité. Comme il s’agit d’un cadenas pour l’intérieur, il ne devra pas résister aux conditions météorologiques.

Si vous avez des objets d’une certaine valeur dans votre cave, n’hésitez pas à utiliser un cadenas avec un niveau de sécurité plus élevé et dont l’anse est épaisse et courte. Un cadenas de sécurité aura une anse entre 6 et 10 mm.

Un cadenas à code est très pratique car il n’y a pas de risque de perte de la clé, utilisable par plusieurs personnes et il est aussi résistant qu’un cadenas à clé. La structure qui supporte le cadenas doit évidemment avoir le même degré de résistance que le cadenas.

 

Contactez le conseiller en prévention vol de votre commune ou zone de police locale. Il réalisera une étude de sécurisation de votre maison gratuitement et sans engagement de votre part.

 

Pascal PINTSCH

Commissaire de police er

Avec la collaboration de Eric VALERIO, architecte, expert technique auprès du SPF Intérieur 

 

Source: secunews.be ©

 

Page 1 sur 20

A propos

IBS existe depuis plus de 35 ans. La société fut fondée dans le souci d'apporter à ses clients une sécurité optimale.

Avec de nombreux collaborateurs et installations à travers tout le territoire national, IBS est un des principaux acteurs sur le marché belge en matière de sécurité.

N° d’entreprise : BE 0426.405.367
N° du ministère de l’intérieur : 20046630
N° agréation incert Intrusion : A-0024
N° agréation Incert Vidéo : VA-0024

Contact

Avenue Mercator 1

1300 Wavre

Téléphone: 0800 20 199

Email: info@ibs-security.be